Bershka On Stage
MENU

Tu veux être sur la guest list?

Pour faire partie des premiers à assister au live des artistes les plus influents de l’année, participe à notre concours et gagne ta place à ces concerts exclusifs!

*Toute personne résidant légalement en Milan.

CLOSE
image/svg+xml

26.09.2019 9:30PM GMT + 1 / Live Sur Youtube / Milan

RkOMI

Programmer un rappel Rkomi Rkomi Milan

#BershkaOnStage qu’est-ce que c’est ?

Les new faces de la musique, en direct please. On Stage, c’est l’occasion de faire partie des premières personnes à découvrir en direct, les talents les plus hype de la scène musicale. Dazed a soigneusement sélectionné 6 artistes de 6 pays différents, en passe de devenir the next big thing. 
Participe à notre concours et gagne ta place pour assister à ces concerts exclusifs. Tu pourras aussi les regarder en live streaming où que tu sois.

Concerts

RkOMI Milan / 26.09.2019 Coming next
artiste on stage Paris Coming soon
artiste on stage Brussels Coming soon

RkOMI

Sur Rkomi

Mirko Martorana, également connu sous le nom de RKOMI, est né en 1994 dans le quartier de Calvairate à Milan. Le lien avec son quartier, le 4ème arrondissement de Milan, est ce qui le pousse à s’exprimer musicalement à travers sa « Calvairate Mixtape ».

Après plusieurs singles et grâce aussi aux collaborations avec IZI (« Aeroplanini di carta », single d’or en un temps record), Tedua et des producteurs du calibre de Shablo et The Night Skinny, Rkomi trouve sa place dans la « nouvelle vague » du rap italien.

En mars 2019, il sort son deuxième album, Dove Gli occhi Non arrivano, sous la supervision de Charlie Charles et avec la participation d’Elisa, Jovanotti, Ghali, Sfera ebbasta, Carl Brave et le maitre Dardust, vainqueur de Sanremo, avec Charlie et Mahmood.

Interview

Pourquoi Rkomi ?

Rkomi est Mirko en « verlan », une forme d’argot français consistant en l’inversion des syllabes d’un mot, surtout utilisé dans la Banlieue par les jeunes pour ne pas être compris. Comme j’avais un passé une enfance similaire et que j’utilisais aussi ce jargon en italien, j’ai décidé d’inverser les lettres de mon nom. Pour ne pas perdre la tête.

Quelle a été votre inspiration pour créer cette collection avec Bershka ?

Il n’y a pas d’inspiration particulière. Je voulais juste exprimer mon idée de la mode avec originalité, sans stéréotypes, en distinguant « mes créations » du reste. Tout commence dans ma tête, avec les conseils de mes collaborateurs.

Je remercie Bershka de m’avoir donné cette opportunité

Qui est Mirko ? Parlez-nous de vos plats, films, passe-temps préférés… tout ce qui vous motive…

Mirko c’est tout et rien à la fois . Je suis un garçon comme beaucoup d’autres, avec un passé qui m’a donné une certaine sensibilité pour faire ce que je fais, c’est-à-dire écrire des chansons.

Évidemment, j’aime écouter de la musique et aller à des concerts de toutes sortes, j’écoute vraiment tout. La lecture aide aussi beaucoup. Je m’entraîne tous les jours, cela me rend discipliné, et je le vis comme une grande source d’inspiration…. « mens sana in corpore sano ».

Quand il s’agit de nourriture, je sais que je n’ai pas de limites, mais je dois prendre soin de moi, en tout cas je mange de tout.

Racontez-nous trois choses étranges à votre sujet – des rituels d’avant-spectacle à ce que vous emportez en tournée.

Le jour du concert, je fais beaucoup de choses, mais les plus importantes pour moi sont aussi les plus banales : m’entraîner, traiter les cordes vocales de la meilleure façon possible (cela inclut vraiment beaucoup de choses : manger, m’hydrater, faire de l’exercice, profiter de la journée sans souci…) et essayer de ne jamais casser les intentions et vibrations de mon environnement. Les jours de concert, nous sommes une seule personne. Cela n’en a pas l’air, mais c’est un aspect fondamental pour que tout se passe bien.

Quelle est la musique actuelle dont vous ne pouvez pas vous passer et quelles sont vos influences ?

Des influences et des musiques dont je ne peux me passer:  de ce point de vu je n’ai pas de modèle fixe, je suis constamment inspiré par différents compositeurs et styles musicaux, sans distinction. Je ne divise pas la musique en compartiments étanches, de genre , et de temps . Je suis une « éponge », je continue à apprendre et mes recherches m’influencent jour après jour. Les noms seraient vraiment trop nombreux, presque infinis.

De quels festivals rêvez-vous ?

Heureusement, ces dernières années, j’ai eu beaucoup de satisfactions. Le rêve est maintenant de devenir la tête d’affiche des festivals les plus importants (où j’ai déjà joué) et peut-être…. remplir les salles de concert hahahaha ! Ce sera difficile, mais je travaille dur pour réussir…. qui sait !

RkOMI

26.09.2019